Livres

Numéros ISBN et ISSN

Attribution de l'ISBN

Définition

L’ISBN ou International Standard Book Number est régi à l’échelle internationale par la norme ISO 2108. C’est le numéro international normalisé du livre ; il sert à identifier de manière univoque, chaque livre publié ou produit par un éditeur ou un producteur déterminé.

Il est destiné à faciliter la gestion de tous les secteurs de l’industrie du livre (éditeurs, producteurs, libraires, distributeurs, bibliothèques…)

Domaine d’application

Au début de son instauration, le domaine d’application de l’ISBN se limitait aux livres édités sur support imprimé. Il s’est étendu, par la suite, pour englober les livres produits sur supports électroniques notamment sur CD-ROM et en ligne sur Internet.

Structure de l’ISBN

Jusqu’au 31 décembre 2006, L’ISBN se composait de 10 chiffres répartis en 4 segments :

Exemple : ISBN 9954-0-5786-2

Et depuis le 1er janvier 2007, il est composé de 13 chiffres, répartis en 5 segments :

    - Le 1er segment est un nombre de 3 chiffres défini par l’Agence internationale de l’ISBN.
    - Le 2ème segment sert à identifier le groupement national, géographique ou linguistique ; il est également défini par l’Agence internationale.
    - Le 3ème segment identifie l’éditeur ou le producteur à l’intérieur de son groupement national, géographique ou linguistique.                                                     - Il est attribué par l’Agence d’enregistrement de l’ISBN dont relève l’éditeur ou producteur, et sa longueur dépend du nombre de livres produits par ceux-ci.
    - Le 4ème segment permet l’identification des livres produits par l’éditeur ou le producteur concerné.
    - Le 5ème segment est un chiffre de contrôle qui valide l’ISBN.

Impression de l’ISBN

Il est impératif que l’ISBN figure sur le produit lui-même. Il est également impératif qu’il soit imprimé dans une police lisible sans difficulté.

Il doit apparaître :

   - Au verso de la page de titre
   - Au pied de la page de titre, s’il n’y a pas d’emplacement libre ailleurs
   - En bas de la quatrième de couverture
   - Au pied du dos de la jaquette, de l’enveloppe ou de tout autre coffret de protection
   - Sur l’étiquette du boîtier
   - Sur l’écran de titre ou le premier écran (livre sur CD-ROM, livre sur Internet).



Exemple :

Le code GTIN-13/ISBN-13 d’un livre ayant le n°ISBN : 033092664 attribué par la bibliothèque nationale est : 978 033092664 1

Magasines et Périodiques ;

ISSN - GTIN-13
9 7 7 N1 N2 N3 N4 N5 N6 N7 P P C
Préfixe GS1 dédié pour périodiques Code ISSN sans caractère de contrôle attribué par la bibliothèque Nationale Positions de réserve Clé

Global Trade Item Number (GTIN)

Le GTIN (Global Trade Item Number) est utilisé pour l'identification mondialement univoque des unités commerciales.
Une unité commerciale est toute unité (produit ou service) à propos de laquelle on doit pouvoir retrouver des informations prédéfinies (libellé, Prix,..) et qui peut être commandée et/ou facturée en tout point de la chaîne d'approvisionnement.
Quatre structures de numérotation GTIN sont disponibles pour l'identification des unités commerciales : GTIN-14, GTIN-13, GTIN-12 et GTIN-8. Le choix de la structure de numérotation dépend de la nature du produit et de l'application de l'utilisateur.
Chaque unité commerciale, qui se différencie d'une autre par sa composition et/ou par son contenu et/ou par taille et/ou par couleur, reçoit un numéro d'identification univoque qui reste inchangé tant qu'elle est traitée. Le même numéro d'identification est attribué à toutes les unités commerciales qui présentent les mêmes caractéristiques d'encodage. Ces numéros doivent être traités de façon homogène dans leur globalité au sein de la chaîne d'approvisionnement.
Un GTIN peut être attribué pour les unités les plus diverses :

   - Unités commerciales physiques ou prestations de services

   - Unités commerciales standardisées ou variables

   - Livres et magazines

   - Articles isolés ou emballage collectif

   - Unités commerciales composées de plusieurs composants

   - etc.

Il existe différentes versions du GTIN :

   - le GTIN-13 est la clé d'identification GS1 à 13 chiffres, composée d'un préfixe GCP de l’adhérent, une référence d'article et une clé de contrôle

   - le GTIN-14 est la clé d'identification GS1 à 14 chiffres, composée d'un indicateur (chiffre 1 à 9), d'un préfixe GCP de l’adhérent, d'une référence d'article et  d’une clé de contrôle

   - le GTIN-8 est la clé d'identification GS1 à 8 chiffres, composée d'un préfixe pays, d'une référence d'article et d'une clé de contrôle

   - le GTIN-12 est la clé d'identification GS1 à 12 chiffres, composée d'un préfixe UPC de l’adhérent, d'une référence article et d'une clé de contrôle

GTIN-13 :

GTIN-14 :

GTIN-8 :

GTIN-12 - UPC-A :

 


Livres

Component / Part Identifier (CPID)

Le CPID permet aux entreprises d'identifier les composants et pièces, généralement là où un fabricant d'équipement d'origine définit les spécifications d'un composant ou d'une pièce qui fait partie de son produit final.
La production de composants et pièces est souvent confiée à un constructeur qui utilisera le CPID attribué par son client.
Un composant ou pièce est défini comme un article qui est destiné à subir au moins un autre processus de transformation pour créer le produit final.
Parmi les composants et les pièces qu'on peut identifier par des CPID, on peut citer :
   - Moteur pour machine à laver
   - Carte de circuit
   - Démarreur
   - Microprocesseur
   - Axe de roue
   - Etc   …
Le CPID identifie toujours le type de composant ou pièce. S'il est nécessaire d'identifier un composant individuel ou une partie d'un composant, un numéro de série doit être associé avec le CPID.
Le CPID peut être utilisé par voie électronique dans le processus d'approvisionnement et de production pour communiquer les composants et les pièces nécessaires. Il peut également être utilisé par les entreprises impliquées dans le service après-vente et les activités de maintenance.

L'identifiant CPID ne doit pas être utilisé dans les chaines d'approvisionnement ouvertes. Il est limité à une utilisation de gré à gré.
   

 



Global Location Number (GLN)

Le GLN (Global Location Number) identifie une entreprise ou organisation en tant qu'entité légale, physique ou fonctionnelle. Exemples : une filiale, un département de comptabilité, l'administrateur, un quai de déchargement, un entrepôt,...

Le GLN permet le repérage univoque et clair de sites physiques et de personnes juridiques (par ex. entreprise, association). Ceci est une condition préalable au commerce électronique performant entre les partenaires commerciaux (par ex. l'échange électronique de données (EDI)).

Les boites de messagerie ou les adresses réseau pour les entreprises ont traditionnellement été identifiées avec un GLN, pour supporter les applications EDI.

Les standards EDI compatibles avec GS1 (EANCOM, GS1 XML) utilisent le GLN, pour supporter l'automatisation de messages d'affaires.

L'adressage GLN est utilisé non seulement pour les données de transaction (commande, livraison, etc.) mais également pour l'échange de données de base à l'aide du GDSN.

Le GLN est un numéro à 13 chiffres, composé d'un préfixe GCP de l’entreprise, d'une référence de localité et d'un chiffre de contrôle

Global Returnable Asset Identification (GRAI)

Le GRAI (Global Returnable Asset Identification) est utilisé pour l'identification des conteneurs retournables.
Un conteneur retournable est un contenant réutilisable ou un équipement de transport réutilisable ayant une certaine valeur comme par exemple une bouteille de gaz, une palette en plastique ou une caisse de boissons. Le GRAI permet la traçabilité et l'enregistrement de toutes les données correspondantes.

Elle donne aussi la possibilité de réaliser une multitude d'application comme par exemple la réception automatisée de marchandises, le cross docking, la planification d'itinéraires, etc..

Le GRAI est composé du préfixe GCP de l’entreprise, du type de conteneur, d’une clé de contrôle et du numéro de série en option.